Taxe de séjour

IMG_0102
devilliers-facade_1291474846
arc_hote_hermitage_saint_roch_HD

La taxe de séjour est une taxe sur les séjours que peut percevoir les communes ou les Communautés de Communes de la part des touristes séjournant dans un hébergement de leur territoire (hôtel, camping, locations saisonnières, chambres d’hôtes, air B&B…).
Elle est redevable auprès de l’hébergeur, qui à son tour reversera la somme finale à la commune ou à la Communauté de Communes.

La taxe de séjour est exclusivement affectée aux dépenses liées à l’accueil et à la promotion touristique de son territoire.
Ainsi, elle est reversée au budget de l’office de tourisme, structure permettant d’assurer le soutien (gestion du personnel), le développement d’actions de promotion (édition de brochures, salons…) et la création d’événements, tout au long de la saison touristique.

La loi n°2017-1775 du 28 décembre 2017 de finances rectificative (LFR) pour 2017 modifie la tarification de la taxe de séjour applicable au 1er janvier 2019. Cette loi généralise la collecte de la taxe de séjour par « des professionnels qui, par voie électronique, assurent un service de réservation ou de location d’hébergements et qui sont intermédiaires de paiement pour le compte de loueurs non professionnels ».
Pour faciliter la mise en place de cette réforme, la DGFIP a publié le 12 décembre les tarifs de la taxe de séjour votés par les collectivités locales et applicables en 2019 sur le site impots.gouv : portail/taxe-de-séjour, les différentes plateformes de réservation en ligne peuvent se référer au fichier des délibérations extrait de l’application OCSIT@N (Ouverture aux Collectivités locales d’un Système d’Information des Taxes Annexes).

la-maison-renaud-gite-richebourg-diapo3
FLEURISTERIE
grain-dorge-gite-aubepierre-facade_1390575419

Pour plus d’informations :